Pour se faire connaître, les entreprises utilisent les cartes de visite et la papeterie à 84% selon une étude de l’AFNIC en 2020.

Le print est encore à la mode et les techniques d’impression sont nombreuses avec un rendu différent et unique. Découvrons-les.

Impression Offset

Comment ça marche ?

schéma d'une imprimante offset

Quels supports d’impression ?

L’impression offset dispose d’une grande capacité d’adaptation tout en préservant la qualité. Cela lui permet d’imprimer sur de nombreux supports comme le papier (différents grammages), le carton, le polymère, le plastique ou bien le métal.

Ses avantages ?

L’impression offset offre une stabilité d’encrage, un séchage rapide et une simplicité d’utilisation.

Ses inconvénients ?

La principale limite de l’impression offset est sa nécessité de commander en grande quantité (plus de 500 exemplaires). En deçà, l’investissement n’est pas rentable. Le procédé oblige également à mettre en place une plaque pour chaque couleur et requiert une surveillance constante.

Impression numérique

Comment ça marche ?

  • Impression laser : Utilisation d’une encre en poudre qui adhère au cylindre mécanique.
schéma d'une imprimante laser couleur
  • Impression par jet d’encre : C’est le type d’impression que vous pouvez retrouver dans votre imprimante à la maison.

Quels supports d’impression ?

L’impression numérique est utilisé pour tous les documents papiers (flyer, affiches, brochures, livres…), les packagings, et le textile.

Ses avantages ?

L’impression numérique est flexible, rapide et dispose d’une grande palette de couleurs. C’est la solution pour avoir de courts tirages à un prix réduit avec une qualité en haute définition.

Ses inconvénients ?

Le procédé n’est pas adapté aux grands tirages et aux productions de grandes séries, les possibilités de choix de formats et de papiers sont limités et les consommables sont nombreux et difficilement recyclables.

Héliogravure

Comment ça marche ?

Appelée aussi rotogravure, l’héliogravure est une technique d’impression directe c’est-à-dire que l’image est gravé sur le cylindre.

Quels supports d’impression ?

L’héliogravure peut se faire sur de nombreux supports et pour de grands tirages essentiellement tels que des catalogues, magazines, emballages, timbres… Elle s’adapte à différents supports comme le papier, le carton, la tapisserie ou bien le polymère.

Ses avantages ?

L’héliogravure possède une large palette de couleurs avec une qualité supérieure d’impression. Les tirages sont rapides grâce à un séchage de l’encre instantané et la reproduction des photos est qualitative.

Ses inconvénients ?

Les petits caractères peuvent être mal retranscrits et les corrections sont difficiles à faire.

Sérigraphie

Comment ça marche ?

La sérigraphie est un procédé ancien sous forme de pochoir (encre étalée par une racle).

Quels supports d’impression ?

La sérigraphie est très utilisée dans le textile mais elle imprime très bien sur tous les supports qu’ils soient plats ou non comme le papier, le carton, le bois, le métal, le verre et bien d’autres. De plus, la sérigraphie est idéale pour les grandes surfaces.

Ses avantages ?

La sérigraphie imprime sur de nombreux supports, ce procédé est pratique et donne un visuel très détaillé. Le coût de la sérigraphie est plutôt élevé mais la qualité du résultat le vaut. En effet, sur un textile, ce type d’impression dure longtemps lavage après lavage.

Ses inconvénients ?

La sérigraphie donne accès à des couleurs originales mais très limitées et le support demande une grande préparation avant l’impression.

Linogravure

Comment ça marche ?

Ce procédé est proche de la gravure sur bois. L’impression se fait par pression de relief.

Quels supports d’impression ?

La linogravure se pratique sur un matériel particulier, le linoleum. Il peut ensuite imprimer sur du papier. La linogravure demande beaucoup de temps et ne peut réaliser que peu d’exemplaires.

Ses avantages ?

Chaque tirage de linogravure est unique puisque les conditions d’impressions sont différentes. Ceci est idéal pour un usage artistique. De plus, le matériel de linogravure est assez restreint, il est donc facile de l’utiliser.

Ses inconvénients ?

Ce type d’impression nécessite un savoir-faire afin de graver le linoleum. Cependant, il est difficile de faire un travail détaillé.

Risographie

Comment ça marche ?

La risographie se base sur la reproduction par pochoir. C’est une sérigraphie mécanisée avec l’aide d’un risographe (1ère photo).

Quels supports d’impression ?

La risographie permet d’imprimer principalement sur papier. Elle a commencé par servir pour la reproduction de document texte mais aujourd’hui elle est réputé dans l’art graphique (magazine, dépliant, imprimé d’art, couverture d’album…) pour son rendu artisanal.

Ses avantages ?

L’impression Riso imprime des milliers de copie avec un très beau rendu mat et de beaux effets de superposition à des tarifs économiques.

Ses inconvénients ?

Ce procédé possède un rendu très particulier qui a ses propres limites comme le séchage très lent et le décalage entre les couches notamment. Néanmoins, le rendu de chaque tirage est unique, c’est ce qui fait le charme de la risographie.

Petit + Shark

Maintenant que vous savez tout sur les différents types d’impression, regardons ce que Shark Graphik fait pour vous.

  • Création de visuels print sur-mesure
  • Conseils dans le choix de l’impression
  • Gestion de l’impression avec notre partenaire Exaprint

N'hésitez pas à partager cet article 😀

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Aller au contenu principal